Nordic Weekend : des titres défendus avec succès et des innovations efficaces

Nordic Weekend : des titres défendus avec succès et des innovations efficaces

La 14e édition du Nordic Weekend, qui s’est déroulée du 18 au 20 août à Andermatt et Realp, a fait l’objet de quelques nouveautés.
Par ailleurs, des visages connus sont montés sur la plus haute marche du podium chez les élites.

Nadine Fähndrich, Candide Pralong, Aita Gasparin et Sebastian Stalder : au terme de la course de côte à pied du dernier jour de compétition, les mêmes noms que l’année dernière se sont retrouvés à la première place du classement général des catégories élites, tant en ski de fond qu’en biathlon.
Aita Gasparin s’est imposée sur le nouveau parcours de 8,5 km, dont le départ a été donné à la centrale électrique de Göschenen et l’arrivée jugée au pont du Diable à Andermatt.
Elle a franchi la ligne avec 40 secondes d’avance sur sa dauphine, Susi Meinen.
Lea Meier a terminé 3e du jour chez les femmes élites, avec une minute de retard sur la 2e.
Ces trois athlètes ont décroché la même place au classement général.
Au terme des trois jours de compétition, 49 secondes ont séparé Ait Gasparin de Susi Meinen.
Chez les hommes, Sebastian Stalder a devancé son frère cadet Gion (2e) lors de la course de côte « Hit the Peak by On », ainsi qu’Arnaud Du Pasquier (3e), qui avait signé le meilleur chrono des biathlètes samedi sur les 12 km en skating à skis à roulettes.
Au classement général, Sebastian Stalder s’est imposé avec 3’42’’ d’avance sur son frère.
Sandro Bovisi a complété le podium.
Chez les juniors, Annina Zberg (Schwendi-Langis) et James Pacal (Riaz) se sont imposés.
James Pacal a même largement dominé les débats avec près de cinq minutes et demie d’avance.
Dans la catégorie Jeunesse, la victoire au classement général est revenue à Giannina Piller (Schwendi-Langis) et Levin Kunz (Am Bachtel).
Âgée de seulement 15 ans, Giannina Piller a réalisé une magnifique performance lors de la journée de clôture.
Elle a été de loin la plus rapide lors de la course de côte, toutes catégories et tous sports confondus (biathlon et ski de fond), pour s’imposer avec deux minutes et demie d’avance sur Nadine Fähndrich et Aita Gasparin.
Cette dernière a été la fondeuse la plus rapide sur le nouveau parcours de course de côte, avec une avance de 100 secondes sur Alina Meier.
Fabienne Alder s’est quant à elle classée 3e du jour chez les femmes élites, à 3’24’ de Nadine Fähndrich.
Les deux premières ont terminé à la même position au classement général final.
Au terme des trois jours de compétition, l’écart entre Nadine Fähndrich et Alina Meier s’est élevé à 1’48’’ ; Désirée Steiner a terminé 3e du classement général.
Chez les hommes, la victoire est revenue, sans surprise, à Candide Pralong.
Il a relégué Jason Rüesch à la 2e place, à près d’une minute et demie, suivi de près par Marino Capelli.
Au classement général, Candide Pralong s’est imposé avec 1’40’’ d’avance sur Jason Rüesch, tandis que Beda Klee, vainqueur samedi du 12 km en skating à ski à roulettes, a complété le podium.
Ramona Schöpfer (Marbach) et Isai Näff (Lischana Scuol) se sont, quant à eux, imposés dans les catégories U20.

Un programme parallèle riche et varié
Le soir du premier jour de compétition, les entraîneurs au niveau des associations régionales ont eu l’occasion de rafraîchir leurs connaissances spécifiques aux disciplines dans le cadre du perfectionnement J+S, notamment en ce qui concerne le modèle FTEM, et d’assister aux présentations passionnantes de Trond Nystad (sur le thème « back to performance » ou comment retrouver les meilleures capacités de performance possibles après une baisse de régime) et de Seraina Mischol (sur le thème des règles de fair-play en compétition).
Samedi après-midi, l’industrie du ski était présente à Andermatt pour présenter les dernières nouveautés.
Les athlètes ont pu entrer en contact avec les différents responsables des compétitions en Suisse et discuter avec eux des derniers détails du matériel, particulièrement important en vue de la saison prochaine.
Les membres de staffs et les athlètes présents ont eu l’occasion de s’informer sur les dernières évolutions autour de l’interdiction du fluor.
Le Summer Nordic Roadshow, organisé en parallèle, a permis aux ski-clubs et enfants intéressés d’améliorer leurs compétences sur les skis à roulettes, lors du Kids Event.

Retours positifs
« Nous avons reçu de nombreux retours positifs concernant les différentes nouveautés. Je crois que les adaptations ont bien fonctionné », a résumé Guri Knotten, la Directrice nordique de Swiss-Ski.
« Cette année, le Nordic Weekend a eu lieu trois semaines plus tôt. Les athlètes étaient donc dans une phase un peu plus précoce de leur préparation. Mais j’ai vu beaucoup de choses positives. »
Parmi les nouveautés, des invités des partenaires de Swiss-Ski ont été autorisés à participer à la course de côte finale « Hit the Peak by On ».
Six collaborateurs de BKW (Premium Partner) et un collaborateur de Sunrise (Main Partner) se sont ainsi inscrits à la course de 8,5 km.

Swiss Ski Press Office

Ti potrebbero interessare anche

LASCIA UN COMMENTO

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Translate »
error: Content is protected !!